Bibliothèque du Centre russe : ON PEUT LIRE

Entretien avec Elena Boyarintseva
Bibliothèque du Centre russe : ON PEUT LIRE
Partager sur les réseaux sociaux:
Début:
17:00
Fin:
17:00

Elena Boyarintseva, une chocolatière bruxelloise, parle d’une littérature savoureuse et des nouveautés dans le monde du livre. Grâce à elle vous découvrirez également comment et où vous pourrez apprendre l'art de la fabrication du chocolat et quels livres de fiction vous aideront à améliorer votre français.

- Comment en êtes-vous venue à devenir chocolatière ? Avez-vous toujours rêvé de faire du chocolat ou bien était-ce une décision spontanée ?

Malheureusement, il n'y a rien de romantique dans mon choix professionnel. Après avoir déménagé en Belgique, j'ai réalisé que je devais faire quelque chose ici, développer de nouvelles capacités, apprendre la langue. Je suis donc allée à un salon de l'emploi à Bruxelles, où j'ai vu une offre pour l’apprentissage d'un nouveau métier, celui de chocolatier. Pourquoi pas ? J'ai effectué ma formation sur le campus du CERIA, où j'ai étudié pendant deux ans et où j’ai reçu les bases nécessaires, puis j'ai poursuivi ma route à l'Académie du chocolat. C'est là qu’a commencé mon histoire avec le chocolat, qui dure depuis maintenant 5 ans.

- Quel est, à votre avis, le livre le plus succulent ? Et que recommanderiez-vous à nos lecteurs et lectrices qui s'adonnent à l'art culinaire chez eux ?

Il s’agit sans aucun doute du livre de Victoria Melnik, « Cheesecake Inside ». Outre les bonbons, j'adore faire des desserts, et mon meilleur gâteau Napoléon est tiré de ce livre. Cheesecakes, syrniki, cakes et autres gourmandises : je prépare tout selon ces recettes. C'est délicieux et facile, donc je le recommande vivement.

- Quel est le dernier livre que vous avez lu ?

Ces derniers temps, j'ai été très fasciné par la psychologie de la personnalité et la psychologie des relations. Actuellement, je lis le livre de Boris Litvak « 7 étapes pour une estime de soi stable ». Ce livre m'intéresse non seulement du point de vue de mon amour-propre, mais aussi concernant celui de mes enfants. J'y ai découvert des aspects très importants de l'éducation des enfants, l'importance et la manière de poser les bonnes bases de l'estime et de la confiance en soi. C'est pourquoi je pense que ce livre est un incontournable pour les parents.

- Quel est votre auteur préféré et quel genre de littérature préférez-vous en ce moment ?

En ce moment je suis fasciné par la littérature scientifique vulgarisée. Tout ce qui concerne le cerveau, la psychologie ou encore la biologie comportementale m'intéresse beaucoup. Mon auteur préféré du moment est Andreï Kurpatov. J'attends de lire son livre « La pilule rouge – 2 » avec impatience. C'est son quatrième livre. Le premier, « La quatrième guerre mondiale », décrit du point de vue d’un futurologue tout ce qui nous arrive, à nous et à notre cerveau, dans des conditions en constante évolution.

- Que pensez-vous de la littérature classique ?

Les classiques sont la base du peuple russe, la base de notre culture. Je pense que les classiques doivent être lus et relus. Je regrette vraiment le fait qu’il m’est parfois impossible de me projeter dans le contexte de l'œuvre et d’en ressentir toute l'atmosphère. À un moment donné, je lisais beaucoup de littérature classique et je m’étais même fixé comme objectif de couvrir autant d'œuvres classiques que possible. Mes auteurs préférés sont Léon Tolstoï et Fiodor Dostoïevski. Je ne me lasse jamais des intrigues de leurs œuvres, de leur style, de leur vision.

- Vous vivez maintenant en Belgique. À Bruxelles. Vous êtes-vous ouverte à de nouveaux auteurs et pouvez-vous conseiller les débutants sur la manière dont ils peuvent se familiariser avec la littérature française ?

Oui bien sûr. Je lis en français tout le temps afin d’essayer d'améliorer mon niveau de français. Depuis que j’habite à Bruxelles, j'ai découvert plusieurs nouveaux auteurs qui sont assez faciles à lire. Je pense notamment à Irène Némirovsky, une écrivaine française. Ma dernière lecture en langue étrangère était d’Eric-Emmanuel Schmitt et Odette Toulemonde. Un film basé sur ce livre a été tourné en 2006 avec les acteurs Catherine Frot et Albert Dupontel. Si vous souhaitez vous immerger dans une langue étrangère, la lecture est évidemment un élément très important.

- Et la dernière question, commune à tous nos invités. Qu'aimeriez-vous dire à nos lecteurs ? Peut-être avez-vous de précieux conseils, utiles pour tous les âges ?

À moi-même, et à tout le monde, je voudrais dire : lisez ! Dans un monde où nous sommes mitraillés par des flux d'informations en abondance et ultra-rapides, quand il devient difficile de s'arrêter et de regarder autour de soi, une compétence telle que la lecture se perd facilement. Il faudrait que, quoi qu'il arrive, nous restions des lecteurs.

Bibliothèque du Centre russe : ON PEUT LIRE 0Bibliothèque du Centre russe : ON PEUT LIRE 1Bibliothèque du Centre russe : ON PEUT LIRE 2Bibliothèque du Centre russe : ON PEUT LIRE 3Bibliothèque du Centre russe : ON PEUT LIRE 4Bibliothèque du Centre russe : ON PEUT LIRE 5
636
RSS
Нет комментариев. Ваш будет первым!
Загрузка...