«Requiem pour une escadre, «L'Arche Blanche, l'histoire d'une œuvre cinématographique». Rencontre en ligne avec le réalisateur, Igor Tchernitsky et le compositeur, Nikolaï Romanov

100e anniversaire de l' «Exode russe»
«Requiem pour une escadre, «L'Arche Blanche, l'histoire d'une œuvre cinématographique». Rencontre en ligne avec le réalisateur, Igor Tchernitsky et le compositeur, Nikolaï Romanov
Partager sur les réseaux sociaux:
Début:
19:00
Fin:
21:00

Langue: russe

2020 est l'année de nombreux anniversaires. Cette année marque notamment le 100e l’anniversaire du fameux Exode, c'est à dire l'évacuation de l'escadron impérial de Crimée de la flotte russe et des participants du mouvement blanc : les soldats et leurs familles.

C'est à cette page, aujourd'hui peu connue de l'histoire russe, qu'est consacré le projet de film d'Igor Tchernitsky et Nikolaï Romanov,  « L'Arche Blanche, la ballade du drapeau d'Andreïev ».

 Le premier volet de cette série de films était « Frère contre frère », le deuxième « Sauvez nos âmes ».

Le scénario était en processus d’écriture depuis 2007, ainsi une énorme strate de l'histoire a été soulevée durant la réalisation du film. Le scénario est basé sur des événements réels et des faits historiques de 1917 à 1925, sur les souvenirs et les journaux intimes d'anciens soldats et des témoins de ces évènements. 

Au centre de l'histoire se trouve le dernier corps de la Marine, formé en 1919 à Sébastopol et ayant poursuivi ses activités jusqu'en 1925, à Bizerte (Tunisie).

La prouesse des marins russes et de leurs familles, à qui nous consacrons notre réunion, a été, non seulement le maintien de l'intégrité des navires et de l'esprit de combat de l'escadron, mais aussi la préservation de la culture et des traditions, en situation d'exil. Cette période difficile a formé une génération de marins remarquables et un peuple russe juste et droit.

 

Igor Tchernitsky

Igor Tchernitsky est né le 14 décembre 1953 à Perm.

En 1975, il est diplômé de l'Institut du théâtre de Kiev, du nom de Karpenko-Kary (atelier de M. Rushkovsky). En 1999, il termine les cours supérieurs de littérature à l'Institut de Littérature Gorki.

Dans sa filmographie, nous retrouvons des films comme : « Ivin A. », « De ce côté des cieux... », « L'écho de l'adieu », (téléfilm), « Les junkers », « Junker », « Le petit fils à sa maman », « Le sous-lieutenant Romachov ».

Depuis 2005, il est le producteur général et le directeur artistique de la société cinématographique « Tcheromafilm »(http://cheroma-film.ru ).  

Il est membre de l'Union des Cinématographes de Russie, de l'Union des travailleurs du Théâtre de Russie, de l'Union des écrivains de Russie, de la Guilde des réalisateurs et de la Guilde des cinématographes de Russie.

 

Nikolaï Romanov

Nikolaï Romanov est né le 17 décembre 1967 à Oust-Kamenogorsk, Kazakhstan.

En 1993, il a obtenu son diplôme du Collège d'État des arts de la scène et du cirque de Kiev, et en 2006, de l'Institut littéraire du nom de Gorki.  

Il compose la musique pour les films « L'écho de l'adieu », (2004), « Les junkers » (téléfilm, 2007), «Junker » (film, 2009), « Le petit fils à sa maman » (Russie, 2010), « Le sous-lieutenant Romachov » (Russie, 2012).

Depuis 2005, il est producteur et directeur général de la société cinématographique "Tcheromafilm" (http://cheroma-film.ru )

Il est membre de l'Union des cinématographes de Russie, de l'Union des travailleurs du Théâtre de Russie, de l'Union des écrivains de Russie, de la Guilde des acteurs de Russie, de l'Association des travailleurs des arts de la scène.

973
RSS
Нет комментариев. Ваш будет первым!
Загрузка...