À l’occasion du 150ème anniversaire de Alexandre Kouprine et du centenaire de «l'Exode russe», Le Ciné-club du Centre russe à Bruxelles a projeté le film “Sous-lieutenant Romachov”

Сiné-сlub
À l’occasion du 150ème anniversaire de Alexandre Kouprine et du centenaire de «l'Exode russe», Le Ciné-club du Centre russe à Bruxelles a projeté le film “Sous-lieutenant Romachov”
Partager sur les réseaux sociaux:
Début:
19:00
Fin:
21:00

Chers amis!

Nous sommes heureux de vous annoncer que le Ciné-club est de retour dans la salle de projection du CCSR.

Nous vous prions de bien vouloir suivre les consignes de sécurité liées à l'épidémie de COVID-19 lors de vos visites

 

150ème anniversaire d'Alexandre Kouprine 

Centenaire de «l'Exode russe»

 

"Sous-lieutenant Romachov"

Allocution d'ouverture - réalisateur Igor Tchernitsky et compositeur Nikolay Romanov

 

Société cinématographique "CHEROMAFILM"

Scénaristes: Aelita Romanenko, Igor Tchernitsky

Réalisateur: Igor Chernitsky

Directeur de la photographie: Artur Krasheninnikov, Anatoly Rodionov, Mikhail Golukhov

Scénographe: Inna Bychenkova

Compositeur: Nikolay Romanov

2012 * 140 min.

Dans les rôles principaux: Anatoly Prosalov, Alyona Babenko, Bogdan Stupka, Elizaveta Boyarskaya 

Version originale

L’adaptation cinématographique du roman autobiographique de Kouprine « Le Duel » n'est pas une première dans l'histoire du cinéma russe. Mais les caractéristiques du héros principal, d'après lequel le film a été nommé « Le lieutenant Romachov », rend cette version unique. Le lieutenant Romachov n'a rien accompli dans sa vie, il n'a pas fait de carrière militaire non plus. Malgré tout, ce n'est pas un de ces intellectuels frêle, incertain et sans caractère; au contraire, c'est une personne brillante et talentueuse, comme cela est montré dans le film. Il élève la voix pour protéger les soldats qui sont privés de leurs droits civils, il s'oppose aux règles conservatrices de l'armée, il protège l'honneur de la femme qu’il aime et il est prêt, s’il le faut, à mourir pour elle.  Le temps d'action dans le film, contrairement à l'œuvre de Kouprine, est décalé de la fin du XIXe siècle aux débuts de la Première Guerre mondiale. La paix était de plus en plus fragile, son maintien était de plus en plus difficile à réaliser. Pour les réalisateurs du film, c’était très important de faire passer les émotions de ce moment historique au public, surtout que des acteurs de renom ont été invités pour jouer dans de courtes scènes. Des extraits documentaires servent d'introduction au film, surgissent au milieu et le terminent ; ils renforcent le sentiment d'authenticité historique et deviennent le symbole fort du film. L'amour est l'un des thèmes principaux du film. L'amour comme les premiers mouvements du cœur, l'amour comme passion et l'amour comme exploit. Dans le film « Le lieutenant Romachov », l'essentiel est la collision de la vie humaine ; c’est une histoire sur l'honnêteté et l'honneur, l'amour et la vertu qui sont plus importants que les disputes sociales. Ce film d’auteur est probablement l’interprétation la plus profonde de la prose de Kouprine.

675
RSS
Нет комментариев. Ваш будет первым!
Загрузка...