La Belgique a appris les secrets de la création d'un châle d'Orenbourg

Musée régional des Beaux-Arts d'Orenbourg
La Belgique a appris les secrets de la création d'un châle d'Orenbourg

La Belgique a appris les secrets de la création d'un châle d'Orenbourg

Ce 28 janvier 2021 a eu lieu un événement commun entre le Centre culturel et scientifique de Russie à Bruxelles et le Musée régional des beaux-arts d'Orenbourg, «Orenbourg : le cœur de l'Eurasie».

La plateforme virtuelle Zoom a réuni un public issu de différentes villes d'Europe et de Russie. La réunion a ainsi été diffusée en deux langues : russe et anglais.

Les invités de cette réunion étaient Yuri Komlev, directeur du Musée régional des beaux-arts d'Orenbourg ; Margarita Eremeeva, responsable de la recherche de la Galerie «Le châle d’Orenbourg» ; et enfin Rosa Gumerova, couturière héréditaire d'Orenbourg, en tant qu’invitée spéciale.

Les premiers discours de bienvenue ont été prononcés par Vera Bunina, directrice du Centre russe, et Yuri Komlev, directeur du Musée des Beaux-Arts d'Orenbourg.

Yuri Eduardovich a parlé des activités et des collections du musée, mais a également présenté deux films : un sur le musée lui-même, et l’autre sur «Le châle d'Orenbourg».

Après le visionnage des films, tous les participants ont pu prendre part à la master class de démonstration organisée par Rosa Gumerova sur le tricot de duvet constituant le châle.

Depuis la fin du 18e siècle, dans la région d'Orenbourg, en plein cœur de la Russie et à la frontière entre l'Europe et l'Asie, il existe un artisanat mondialement connu, le «châle d'Orenbourg». Le mot «châle d’Orenbourg» est un nom collectif en russe. Il s'agit d'un châle lourd et chaud, d’un châle et d’une écharpe fine, légère et ajourée, une «toile d'araignée». Dans un étonnant accord sont combinés les caractéristiques uniques du duvet de la race caprine locale et la compréhension qu'ont les gens de la beauté, de l'harmonie et de l'ordre. Nulle part au monde on ne trouve des châles en dentelle à la fois aussi chauds, légers et fins. Comme il y a de cela 300 ans, toutes les étapes de fabrication du châle sont faites à la main. Les femmes peignent elles-mêmes la chèvre, filent le fil sur un fuseau et tricotent le châle à la main sur des aiguilles. Les châles d'Orenbourg sont présentés dans des expositions mondiales, comme au Canada ou au Japon, mais aussi dans des foires internationales, par exemple en Algérie, en Belgique, en Syrie, en Grèce, en France, en Angleterre, en Autriche, en Espagne, en Inde, en Allemagne et en Suisse.

Rosa Sahabovna participe à de nombreuses expositions d'art en Russie et à l'étranger. Ses châles sont exposés dans les collections du Musée historique d'État (de Moscou) et du Musée des beaux-arts d'Orenbourg. Le Musée des Beaux-Arts d'Orenbourg conserve des châles fabriqués par son fils Roman et sa fille Rita Gumerova.

Rosa a également parlé du processus de fabrication du châle en duvet et a montré les outils nécessaires tels qu’un peigne, du duvet de chèvre, des broches et des aiguilles à tricoter. Les éléments de base de l'ornement du châle en duvet ont également été mis en évidence, et pendant la réunion, certains de ces éléments ont été réalisés, par exemple les points spéciaux appelés pois, sourd et poissons. La tricoteuse a fait la démonstration de la technique virtuose du tricot sur aiguilles.

Rosa Sahabovna et la chercheuse au musée Margarita Eremeeva étaient heureuses de répondre aux questions des participants à la conférence. De nombreuses questions ont été posées, et ce sur divers sujets : l'histoire de l'artisanat du tricot, les chèvres, les ornements, la situation actuelle, les tendances à la mode, etc.

L'art du châle en duvet d'Orenbourg est un art séculaire de tricot à mailles ouvertes effectuées sur des aiguilles. Il possède ses propres modèles, motifs, secrets, mais aussi sa sagesse populaire.

Vous pouvez regarder la vidéo de présentation ici :

https://ruscentre.be/events/orenburzhe-serdce-evrazii-onlain.html

Pour ceux qui voudraient en savoir plus sur la technique du tricot de duvet, il existe un projet vidéo de formation appelé « Tricoter une légende » sur la chaîne YouTube du Musée des Beaux-Arts :

https://www.youtube.com/watch?v=H6SyJ8DF20k&list=PLd8UFwYfymNBuqPzgq2iB5cc-oa-h9gaN  

Ministère de la culture de la région d'Orenbourg

Musée régional des beaux-arts d'Orenbourg

La Belgique a appris les secrets de la création d'un châle d'Orenbourg 0La Belgique a appris les secrets de la création d'un châle d'Orenbourg 1La Belgique a appris les secrets de la création d'un châle d'Orenbourg 2La Belgique a appris les secrets de la création d'un châle d'Orenbourg 3La Belgique a appris les secrets de la création d'un châle d'Orenbourg 4
Partager sur les réseaux sociaux:
1384